Les techniques du moulage

Pour en savoir plus sur les différentes techniques du moulage pour tirage résine, aluminium ou bronze, voici quelques explications sur nos prestations :

Les moulages élastomères

Le moulage est utilisé comme préliminaire à la sculpture. Il sert de modèle pour la reproduction d’une oeuvre en pierre, marbre, métal ou autres matières contemporaines (résine, silicone…). Dans ce cas, un seul exemplaire suffit et la technique employée est celle du creux perdu, méthode employée depuis l’Antiquité. 

Héritier moderne de la gélatine et la terre utilisées par nos ancêtres, l’élastomère, lui, n’est rien d’autre que du silicone, matière dotée d’une grande plasticité et d’un emploi très facile. Sa principale qualité est de résoudre les contraintes liées aux volumes de formes complexes ou en creux. La technique du moulage élastomère et cette matière présentent de nombreux avantages : une très grande finesse de détails (de l’ordre du micron), pas de limite de taille des masters et un démoulage extrêmement facile. Les moulages élastomères peuvent être également utilisés sur le corps humain, permettant dans certains cas d’obtenir un rendu d’une fidélité absolue. 

Spécialiste des moulages élastomères, Art Stones Déco vous propose de réaliser de nombreuses reproductions. N’hésitez donc pas à nous contacter pour plus d’informations à ce sujet ! 

Moulage pour tirage aluminium

Spécialiste de la reproduction d’oeuvres d’art, Art Stones Déco peut recréer à l’identique une pièce quelle qu’elle soit et quelle que soit sa taille. Le moulage est alors absolument conforme au modèle original. Mais grâce à sa grande maîtrise des techniques de moulage pour tirage aluminium, bronze ou résine, Art Stones Déco peut réaliser aussi bien des tirages à l’identique qu’en modèle réduit ou en agrandissement, avec une large gamme de rendus époustouflants.

L’aluminium est l’un des métaux les plus couramment utilisés dans le monde contemporain. Sa plasticité et sa durabilité en font un matériau de choix pour de nombreux usages. Son point de fusion assez bas permet de couler l’aluminium dans un moule métallique, en cire ou en sable à vert. Avec la technique du moulage pour tirage aluminium, il est également possible d’obtenir un rendu similaire en mélangeant à haute dose de la poudre d’aluminium à un liant résine qui, en durcissant, présentera des propriétés similaires au matériau original puisqu’il est inscrit dans la masse.

Moulage pour tirage bronze

Le bronze est l’alliage préféré des sculpteurs. Ses possibilités de création sont infinies car sa résistance peut permettre des prouesses techniques, impossibles à réaliser dans d’autres matières. La sculpture peut ainsi exprimer tout à la fois légèreté, délicatesse et force. Métal des plus résistants (alliage de cuivre et d’étain), le bronze est travaillé par l’homme depuis 4000 ans. Insensible à la corrosion, il conserve toutes ses caractéristiques à travers le temps. Les modes de fabrication des sculptures de bronze ont peu changé : au préalable, un modelage en argile est sculpté, puis l’oeuvre terminée, le bronze final est réalisé à la fonderie.

En finition, la patine va lui donner son aspect si particulier, avec l’application à chaud de différentes matières qui lui conféreront sa couleur et son aspect final. C’est aussi un matériau qui permet la duplication. Le moulage pour tirage bronze en série limitée, donne aux sculptures une valeur supplémentaire.

L’emploi de matériaux actuels permet également d’obtenir un effet métallique avec des résines. Le Bronze composite ou l’aluminium composite sont bien connus par les mouleurs professionnels et surtout les plasturgistes sous le terme de “résine chargée”.

La technique du moulage pour tirage bronze est donc indéniablement l’une des plus reconnues dans le domaine.

Moulage pour tirage résine

Véritable alternative à la fonderie d’art, les matières composites sont obtenues en mélangeant la résine à un matériau en poudre. Cela peut être de la poudre métallique (bronze, aluminium, etc), minérale (marbre, ardoise…) ou bien encore des pigments. Au final, on obtient des moulages de haute précision, teintés dans la masse et imitant aussi bien le bronze que l’aluminium brossé, la terre cuite, le marbre ou encore le carbone. La liste des possibilités artistiques qu’offre la résine est immense. 

Les oeuvres obtenues par le moulage pour tirage résine peuvent être patinées pour donner à chaque pièce l’aspect souhaité. Ces matières doivent leur réalisme au fait que rien n’y est ajouté ni peinture ni vernis, elles ont au contraire subi de longs décapages et lustrages afin de révéler la matière contenue dans la masse. Ce sont des matières que l’on aime tenir en main et qui, de surcroît, se comportent très bien dans le temps.

Si par exemple vous faites une rayure, il suffit de poncer pour retrouver l’état d’origine. Bien qu’il s’agisse de résine, il est surprenant de constater qu’il est possible d’obtenir des aspects très naturels sur des matériaux composites lorsqu’on les soumet à des lustrages intensifs, des oxydations ou encore des patines.

La technique du moulage pour tirage résine vous intéresse ? N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus à ce sujet !